Aménager son appartement lorsqu’on est handicapé


Conseils / mercredi, décembre 6th, 2017

Lorsqu’on fait face à un handicap ou une mobilité réduite, il est crucial d’adapter, d’aménager et d’agencer son appartement en fonction de ses problèmes. De ce fait, il est primordial de limiter les dangers en aménageant votre demeure de manière spécifique.

Comment rendre un appartement plus accessible ?

Lorsqu’un handicap est présent, il faut du moins adapté l’agencement de sa maison de manière spécifique. À cela, il faut tenir compte de ses gestes au quotidien et limiter les dangers afin de conserver son autonomie. Mais que faire pour procéder à ce type d’aménagement. En effet, il vous faudra effectuer quelques modifications qui sont nécessaires pour rendre votre logement plus accessible. Cependant, il est à noter que ces changements se voient surtout niveau de certaines pièces. Aussi, certains nombres de dispositifs sont également à prévoir afin de faciliter l’utilisation du logement.

Rendre un logement plus adapté à son handicap permet non seulement d’y vivre facilement, mais aussi de soulager ses gestes au quotidien. Par ailleurs, cela est nécessaire pour vous faire bénéficier du temps mais aussi pour vous sécuriser pendant vos déplacements dans votre demeure. De ce fait, vous pouvez procéder tant à l’aménagement de votre salle de bain que de vos toilettes, de votre cuisine et même des autres pièces de votre demeure. Aussi, il est à noter que vous pouvez également bénéficier d’un crédit impôt pour aménagement pour votre logement.

Aménager les différentes pièces de la maison

Afin d’accéder facilement à la salle de bain, il vous faudra aménager cette pièce afin que votre fauteuil roulant puisse y circuler facilement, mais aussi pour que vous puissiez avoir accès aux sanitaires. Pour cela, le lavabo et ses accessoires, c’est-à-dire la robinetterie, les patères, le miroir, le porte serviette, le porte savon, etc, doivent être accessibles en position assise ou du moins, à une hauteur comprise entre 90 cm et 130 cm du sol. Aussi, il est crucial de laisser un espace libre pour le passage des jambes avec l’usage d’un fauteuil roulant. Pour cela, vous devez utiliser une vasque suspendue. Par ailleurs, il vous est recommandé d’opter pour l’usage d’une douche avec un receveur extra plat ou d’une baignoire porte.

Pour aménager ses toilettes, vous devez en premier lieu penser aux ouvertures des portes pour laisser circuler votre fauteuil roulant. Aussi, des barres de maintien doivent être mises en places outre les WC surélevés ou les WC japonais. Par contre, le choix de l’abattant doit se faire en fonction de son handicap. Pour la cuisine, le plan de travail peut être abaissé ou motorisé et l’évier doit être suspendu. De même, il vous faudra laisser un espace minimum entre ce dernier pour le passage des jambes. Aussi, privilégiez les plaques de cuisson vitrocéramiques car les commandes de celles-ci sont placées sur la façade. Par ailleurs, pour les autres pièces de la maison, optez pour le choix des appareils à charge frontale et faites équiper votre demeure d’un système domotique, d’un monte-escalier, d’un carrelage antidérapant, etc à aménager selon le type d’handicap que vous disposez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *