Trois règles d’or pour être plus tolérant


Conseils / vendredi, novembre 24th, 2017

Nous vivons dans une société dans laquelle la diversité, qu’elle soit culturelle, politique ou religieuse, est omniprésente. Afin d’avoir une vie sociale harmonieuse, il est donc essentiel de savoir être plus tolérant envers notre entourage. Comment faire ? Vous y arriverez en suivant les trois règles d’or suivantes.

Comprendre le concept de la différence pour être plus tolérant

La première règle pour être plus tolérant est de comprendre que chaque personne a son propre point de vue, sa personnalité, ses expériences, sa culture. Cette différence entre les personnes doit être prise en compte avant d’apporter un quelconque jugement sur autrui.

Ainsi, lorsque vous communiquez avec quelqu’un, et que la situation devient délicate, tâchez de voir les choses selon le point de vue de votre interlocuteur. S’il y a conflit, c’est qu’il y a incompréhension. Demandez donc des explications, au cas où la personne avec qui vous parlez vous dit des choses qui ne plaisent pas, ou sur lesquelles vous n’êtes pas d’accord. Essayer de comprendre son point de vue est déjà une grande preuve de tolérance. Faire cela ne vous incite pas à changer vos convictions, car n’oubliez pas que la tolérance ne signifie pas qu’on accepte des comportements inacceptables.

Il existe un autre moyen pour résoudre une situation difficile : vous pouvez essayer d’ignorer vos différences. Cette méthode peut être qualifiée de tolérance « négative », mais si vous avez vraiment du mal à gérer des débats houleux, cela pourrait vous être utile. Pour ce faire, vous éviterez les conflits en évitant des sujets de discussion sensibles, ou de changer de sujet de discussion en cas de nécessité.

Savoir accepter l’incertitude

D’après des études, l’incapacité à comprendre l’ambigüité et à accepter l’incertitude font partie des traits de personnalité propres aux personnes intolérantes envers les autres. Sachez que rien n’est totalement noir ni totalement blanc. Les nuances, la relativité, le doute sont autant de concepts liés à l’incertitude.

Selon toujours ces mêmes études, les personnes en mesure d’accepter l’incertitude ont tendance à mieux accepter les conflits, et sont plus tolérants envers les déviances.

Pour être plus tolérant, vous pouvez essayer de penser plus à des questions qu’à des réponses. En ne vous concentrant uniquement que sur la recherche de réponses, vous pourriez finir par croire que celles que vous avez trouvées sont les solutions uniques, irréversibles, inchangeables et indiscutables. Or, il existe souvent plusieurs réponses à une seule question. Faîtes donc preuve d’ouverture d’esprit, et en ayant conscience des différences et des incertitudes, vous parviendrez à être plus tolérant.

Apprendre à connaitre les autres

La curiosité est un vilain défaut ? Pas dans toutes les situations. S’intéresser aux autres, à leurs cultures, à leurs croyances est un excellent moyen pour être plus tolérant. Ainsi, n’hésitez pas à vous documenter, ou à directement poser des questions à votre interlocuteur, mais surtout, n’oubliez pas de le faire dans le respect et la politesse.

Un véritable dialogue s’installera alors entre vous. Des informations seront échangées, et à vous de les exploiter, afin de comprendre le point de vue de votre interlocuteur, sans forcément y adhérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *